JE PARTAGE :

Un accueil unique pour une rencontre exceptionnelle

09 avril 2020
Papa
GILLES VAQUIER Gilles Vaquier de labaume est le fondateur de deux entités dans la parentalité, auteur de deux livres et conférencier.

« Je pense que le lien parent/enfant est le plus beau cadeau de la vie et que nous pouvons transformer notre relation avec nos enfants afin de participer activement et efficacement à l’édifice du monde de demain. »

Retrouvez Gilles sur ses sites : l’Atelier des futurs parents et l’Atelier du futur papa !

A période exceptionnelle, attitude exceptionnelle

Devenir parents n’est pas chose facile et encore plus pour le 2e parent, on ne se prépare pas toujours à cet évènement : l’arrivée d’un enfant !

On sous-estime les effets que ce petit être va avoir sur notre vie future.

 

Bébé est appelé : « le tsunami du couple » ou plus sympathiquement : « le merveilleux chamboule-tout ». Dans tous les cas, c’est à un bouleversement, les limites du bonheur vont être repoussées et c’est une puissante opportunité de remise en perspective. Rien ne sera jamais vraiment comme avant ! Mais pas de panique, une mise en place se structure naturellement autour de ces nouvelles coordonnées.

 

La maman, portant le bébé, se prépare tout doucement, au fil de ces neuf mois qui l’amènent progressivement vers ce grand jour. Quant au partenaire, il/elle devient parent pratiquement d’un seul coup, quand la sage-femme lui remet son bébé pour la première fois dans les bras. Il passe ainsi « d’homme/femme » à « papa/maman ».

 

Aujourd’hui des événements inédits contraignent le conjoint, afin de respecter les consignes mises en place, à une obligation de « séparation » qui va éprouver ce moment unique.

Il/elle ne pourra peut-être pas assister à la naissance de son enfant, mais ne pourra être à vos côtés durant les premiers jours. Cette frustration doit alors transformer vos bras en ailes et non vos chaussures en plomb.

 

Cher(e) partenaire, votre absence est un triple défi : envers vous-même, envers votre conjointe et envers votre enfant.

La joie et la diffusion d’ondes positives pour contrer la morosité de ce contexte inédit doivent vous habiter et la dynamique positive est votre ligne de mire.

Vous voilà plus que jamais chef d’orchestre des émotions de votre famille !

 

Le moment de l’arrivée de votre enfant est certes différent du schéma habituel, du scénario dans lequel vous vous êtes projetés et vous allez trouver la parade pour en pallier les effets, vous allez inventer quelque chose de nouveau, de différent, de fort, et de puissant : c’est un grand défi, c’est votre défi !

«  Il faut prendre ces conditions exceptionnelles comme une formidable opportunité de créer, d’inventer, d’imaginer. »Gilles Vaquier

Qu’importe le contexte, il faut prendre ces conditions exceptionnelles comme une formidable opportunité de créer, d’inventer, d’imaginer, de concevoir et de mettre en place quelque chose de différent ; c’est l’occasion de faire plus, de faire mieux, de pousser encore plus loin les limites de votre créativité pour que le retour de maman et bébé au domicile soit particulièrement magique.

 

Vivre ce début d’aventure paisiblement

Cette marque d’attention poussée à l’extrême pour pallier votre absence, subie, sera votre marque de fabrique qui suggérera à la maman que la nouvelle personne qu’elle attend… est déjà là !

Le parent qui reste à la maison peut créer un cocon apaisant et une ambiance sereine pour débuter cette nouvelle aventure.

Avant ce retour à la maison, profitez-en pour dormir et ainsi être prêt à assumer la totalité des réveils nocturnes à venir, de manière à ce que votre femme puisse se reposer. C’est l’occasion parfaite pour faire un grand ménage de printemps et aérer toutes les pièces. On n’y pense pas souvent, mais remplir le frigo en avance vous sauvera quelques repas sur le pouce et préparer des petits plats que votre chère et tendre affectionne tant ravira toute la famille.

Vous aurez le temps de faire la check-list précise de tout le matériel bébé à disposition (couches, biberons, pèse bébé…) et celui qui vous manque.

Et pourquoi ne pas écrire une lettre bienvenue à votre bébé et un mot d’amour à votre compagne ? Vous pourrez conserver ces premiers ressentis et ces mots précieux a vitam eternam.

Transformez votre frustration en effet ‘Whaou’ !

 

Trouver sa place dans la famille

Ces événements historiques (confinement et naissance) resteront dans vos mémoires. Vous aurez vécu un épisode aussi intense que bouleversant.

Il faudra transformer cette spécificité en particularité, ce manque en fusion, ce doute en conviction, et cette absence en création.

Le soin apporté au retour à la maison sera un moment extraordinaire pour la maman,

et permettra de créer rapidement du lien avec votre nourrisson.

 

Créer un lien avec bébé

Vous qui n’accouchez pas, vous avez votre place à prendre, à créer, à inventer et c’est encore plus vrai dans ces conditions. Les temps d’éveil sont très courts dans cette période de départ hors nutrition et sommeil, alors saisissez comme une merveilleuse opportunité tous ces moments de change, bain, soins, hygiène de votre nourrisson pour créer un lien fort et puissant avec lui. N’hésitez à parler à votre bébé même s’il dort. Pratiquez le « peau à peau » avec votre lui dès son retour à votre domicile afin de favoriser ainsi la création des premiers liens inestimables.

Votre rôle est à forte valeur ajoutée et encore plus dans ces conditions spéciales, n’en doutez pas.

Laissez parler votre cœur. Foncez !
Gilles Vaquier

www.atelierdufuturpapa.com / www.atelierdesfutursparents.com